lundi 30 novembre 2015

Maman devient coiffeur...

Elena n'est jamais encore allé chez le coiffeur. Non, jamais car avec son hypersensibilité, personne ne peut lui toucher la tête, alors couper...

Une fois, Louis était chez le coiffeur et ma coiffeuse, toute gentille qu'elle ait. Me dit,"je vais essayer, pendant qu'elle est assise sur vos genoux". Rien n'y fait, elle ressort avec un "trou".
Depuis je n'ai plus osé y retourner, non pas que j'en veuille à ma coiffeuse, non, elle est top. Mais plutôt, que je ne veux pas faire crier Elena et le faire subir aux autres.
Alors, je coupais sa frange, vite fait dans le bain.
 
Pour le reste, comme c'est une fille, j'ai laissé pousser. Mais il fallait que je m'avoue qu'il était temps de les couper.
J'en parle à ma coiffeuse, qui me prépare un super plan d'attaque, prendre rendez-vous quand le salon est quasi vide pour qu'Elena ne se sente pas oppresser, et la laisser sur mes genoux à regarder un livre, mais il faudra faire vite, très vite. Elle ne me garantit pas le résultat, mais elle accepte de le faire, pas avant Janvier. Les fêtes de fin d'année arrivant à grands pas, le salon est plein.
Cela m'ennuie d'attendre et puis je me dis, même elle, ne me garantit pas le résultat. Alors, si j'osais le faire aidé par ma super maman?
Ce fut le cas, assise sur mes genoux, entrain de regarder un livre et un dessin animé, ma mère en deux trois mouvement lui coupe la frange, et les côtés. Mais pas le temps de faire le derrière, Elena se braque, du coup, je prends le relais. Je coupe en deux fois grossièrement pendant que mamie s'agite pour la faire rire.
 

Voilà c'est fait, j'en ai partout, mais c'est fait.

Quel sport la coiffure!:)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire