dimanche 13 décembre 2015

Grosse fatigue

En cette fin d’année, Elena est très fatiguée.
Elle ne supporte plus aucune forme de rééducation.
C’est simple, si je prononce le prénom de sa kinésithérapeute ou de n’importe quelle autre personne qui l’entoure dans sa rééducation, elle se met à hurler.
L’autre jour, nous arrivions chez la kinésithérapeute, elle pleurait déjà en voiture car elle reconnaissait la route. Pourtant, elle adore sa kiné et toutes les personnes qui l’entourent.

Par habitude à chaque vacance scolaire pour respecter son rythme, ne pas là fatiguer mais aussi de ne pas « imposer »l’agenda de ministre à son frère. Nous faisons une pause ou on allège ces rendez-vous.
Mais là, petit cri d’alertes des « intervenants », on allège déjà, avant le début des vacances et on stop pendant deux semaines. De peur de dégoûter Elena.

C’est toujours très difficile pour une mère de savoir quel est le bon rythme à avoir. On a tellement envie de l’aider pour son futur, voire des progrès…
Et toujours la même question :  « j’en fais trop ? Pas assez ?... »

Elena arrive quand même à bien me faire comprendre qu’elle n'en peut plus. Ce ne sont pas des caprices, elle aime tellement Nadège, Natacha, Amelie …
Mais bon, comme n’importe quelle autre mère on veut ce qu'il y a de mieux pour notre enfant.

Pour l’heure repos total pour les rendez-vous.
Maman prend le relais à la maison 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire