Articles

Ma rentrée en CP!

Voilà déjà plus d'une semaine que je suis rentrée en CP. Et après une première semaine à essayer de trouver ma place dans cette grande école, la deuxième était beaucoup plus simple pour moi. J'ai trouvé ma place et retrouvé des amies, ce qui m'a rendu confiante.
Je rentre dans la cour chaque matin accompagnée de mon frère mais je ne lui tiens plus la main, je suis rassurée maintenant que j'ai mes repères.

Concernant l'apprentissage, j'essaye encore aujourd'hui de "travailler" mon cerveau. La mémoire a été touchée alors lorsque j'apprends une nouvelle lettre et afin que je la mémorise, il me faut beaucoup de concentration, du calme et surtout il me faut du repos. Après, j'ouvre comme dit maman un tiroir et je l'enregistre. Mais c'était pas gagné, les premiers jours je ne mémorisais aucune lettre. Il m'a bien fallu une semaine pour dompter mon cerveau. Aujourd'hui grâce à ma persévérance j'y suis arrivée.

Cette année mon …

Juste une mise au point

Elena débute sa deuxième semaine de stage Habit-il.
Lundi matin fut très dur. Nous avons passé un très bon weekend nous avons fait une surprise à nos enfants. Nous avions besoin d'une parenthèse entre ces stages qui se succèdent, comme un besoin viscéral de se retrouver tous les quatre.
Pour ce stage je suis hébergée chez une amie et il faut dire que ça nous aide beaucoup financièrement et moralement. Grâce à elle je me sens un peu comme à la maison. Mais cela ne m’empêche pas de penser que je ne suis pas à la maison et des fois j’ai un petit coup de blues. Comme en ce moment où je suis un peu fatiguée. J’aimerais être en vacances avec les enfants profitez comme tout le monde, profitez de ma famille.
Alors quand j’entends certains dire » dis donc, t'es pas souvent on travaille » «  t'es quand même chanceuse «…
Nous n'avons définitivement pas la même définition du mot chance.
Je ne pense pas avoir de la chance d’être dans les salles d’attente à attendre que Elena finiss…

Beugue, fatigue...

Je  sors de chez mon ergothérapeute et pour la première fois, ma séance ne c’est pas bien passée.
J'ai fait un exercice que d’habitude j'arrive facilement. Mais là j'ai « beugué" comme dirais mon ergo.
Il me faut faire beaucoup d’efforts intellectuellement pour faire des jeux, écrire, réfléchir…j'ai qu'une partie du cerveau qui fonctionne réellement. Toutes mes réussites je le dois à la plasticité cérébrale, à mon travail et à ma concentration.
Je suis donc resté à regarder dans le vide sans réussir à faire aucune action. Ce qui a alerté mon ergo. Cela doit être certainement à cause de la fatigue mais ça peut signifier un autre problème plus ou moins grave. Et je me suis beaucoup plaint de ma main coquine. Des douleurs et mon bras est raide.
A surveiller  donc…
Maman va en parler à mes autres rédacteurs et voir comment vont se passer mes autres séances.

On a également fait remarquer à maman ces « triples cernes" et que je n’étais certainement pas là seul …

Ma semaine

Troisième café ! Troisième fois que maman s'assoit avec une tasse de café et essaye d’écrire.
Deux fois qu'elle est interrompue, mais cette fois cela semble être la bonne.
C'est avec une bonne tasse de café que maman souhaiterait vous racontez ma semaine. Un début de semaine marqué par une grosse frayeur.
Il y a une semaine je me rends à Lyon pour mes examens habituelles, tout se passe bien. Il n'y a rien à signaler. Le docteur me parle même d’un stage auquel maman voulait que je participe.
Un stage intensif qui se ferait en collaboration avec l’hôpital et d’autres thérapeutes dont certains de Belgique. Maman avait déjà entendu parler de cette thérapie et elle est ravie ! C'est donc plein de promesses que nous retournions à la maison.
Mes parents se disent que cette année je vais faire beaucoup de stage. Nous partons à Barcelone 2 semaines et puis après encore 15 jours pour ce stage qui se voudra très intensifs mais prometteur. 10h00 par jour avec des objectifs que…

Des Nouvelles !

Après de bonnes vacances de février bien méritées, nous voilà en pleine forme pour la reprise.
École et rééducation nous revoilà !

Il y a juste maman qui est encore à la traîne mais on ne lui en veut pas, elle est encore dans la paperasse administrative et c'est bien compliqué, long….Elle s'emmêle avec mes rendez-vous. Heureusement, elle arrive malgré tout à gérer.

Ces temps-ci, entre la paperasse et les rendez-vous, nous essayons par le biais de l'association d'aider des parents dans notre cas. Alors on échange beaucoup et on rencontre encore de belles personnes. Maman elle dit toujours « tout seul on va plus vite mais ensemble, on va plus loin".
L'annonce du handicap est douloureuse et le chemin peut être compliqué alors si nous pouvons aider d'autres parents, nous en sommes que plus ravit .
L'entre aides s'est important!

Hier nous avons également aidé une autre association lors de leur événement, mon frère à beaucoup aidé, il s’investit énorméme…

À mon arrière grand-papy...

Maman et papa parlent souvent des montagnes russes de L’AVC.
Beaucoup d'émotions se mêlent et s'emmêlent, le même jour nous pouvons avoir une bonne nouvelle qui nous donne du courage mais anéantie par la mauvaise qui arrive juste derrière.
Mais mes parents, eux, ils gardent toujours le sourire même si je vois bien leur mine "grave" ces temps-ci.
Des décisions très importantes à prendre pour mon avenir qui d'ailleurs ne sont toujours pas prisent, tellement le poids de leur décision est importante.

Maman a eu le cœur brisé plusieurs fois cette semaine à cause, entre autres des conséquences de ce fichu AVC sur mon évolution.
Il y une semaine,  nous sommes sortis acheter des chaussures mais après plusieurs plaintes de ma part qui trouvait que les chaussures étaient trop petites, maman a immédiatement pensée à mesurer mes pieds et effectivement le pied droit taille du 27 et le gauche du 26. Un centimètre  ce n'est peut-être pas grand-chose pour certains mais cela …

Défouloir

Je pose ça comme ça, mon blog, mon défouloir. J’écris pour apaiser ma peine.

J'ai  la tête comme une citrouille et mon corps est en compote. J'ai eu  une fracture de la fatigue, j'ai mal au cou, je ne dors quasi plus...bref rien d'anormal.
Beaucoup de choses se mêlent et s'emmêlent dans ma tête.
Beaucoup de changements du côté d'Elena, des réunions à préparer, ces rendez-vous,  la découverte de la dyspraxie, les papiers…et nous devons commencer à mettre en place l'entrée en CP.

Pas facile à gérer et à tout penser.  Les vacances n'ont pas suffi pour avoir un repos réparateur.
Je ne sais pas par où commencer et je n’arrête pas de me remettre en question.  La vie de ma fille et ces progrès se jouent à chaque décision. Pas facile tout ça….