Articles

Affichage des articles du novembre, 2015

Maman devient coiffeur...

Elena n'est jamais encore allé chez le coiffeur. Non, jamais car avec son hypersensibilité, personne ne peut lui toucher la tête, alors couper...

Une fois, Louis était chez le coiffeur et ma coiffeuse, toute gentille qu'elle ait. Me dit,"je vais essayer,pendant qu'elle est assise sur vos genoux". Rien n'y fait, elle ressort avec un "trou".
Depuis je n'ai plus osé y retourner, non pas que j'en veuille à ma coiffeuse, non, elle est top. Mais plutôt, que je ne veux pas faire crier Elena et le faire subir aux autres.
Alors, je coupais sa frange, vite fait dans le bain.
Pour le reste, comme c'est une fille, j'ai laissé pousser. Mais il fallait que je m'avoue qu'il était temps de les couper.
J'en parle à ma coiffeuse, qui me prépare un super plan d'attaque, prendre rendez-vous quand le salon est quasi vide pour qu'Elena ne se sente pas oppresser, et la laisser sur mes genoux à regarder un livre, mais il faudra faire vite, tr…

Quelques nouvelles...

Enfin quelques nouvelles d'Elena et de belles nouvelles! Ça y est, comme vous l'avez compris Elena marche et d'après sa kinésithérapeute, elle marche plutôt bien. 
Je reste cependant toujours autant surprise et en admiration lorsque je la vois marcher. Ce petit bout de femme qui se relève malgré les chutes à répétition sans se lasser.

Pour continuer les nouvelles du côté de la motricité, Elena essaye de mettre des objets dans sa main "coquine" et lorsque cet exploit est réalisé, elle va fièrement le montrer à chaque personne dans la pièce et attend ces applaudissements. Quelle coquine

Du côté du langage, on commence doucement à voir les bienfaits du langage des signes, elle dit timidement " tutu", "maman" et surtout "key key"pour désigner Mickey! Et "tatéééé" pour dire cacher lorsqu'elle se cache derrière les rideaux ou se cache avec ces mains (oui, oui, elle le fait avec ses deux mains, quel exploit aussi!) 
Pour le rest…

Elle MARCHE !!!

Ça y est! Samedi 7 novembre 2015, Elena a fait ces premiers pas!

Ce moment si attendu, me paraît irréel. Difficile à expliquer, comment arriver à croire quelque chose que vous avez espéré, rêvé mais jamais osé imaginer.
Mon mari, m'a d'ailleurs dit un très beau compliment à ce sujet: "moi, j'y ai toujours cru, car elle tiens de toi notre fille. Une battante, comme sa mère".
Comme je suis fier d'elle! Une battante, c'est vrai.

Quand je la vois debout, heureuse et fière d'elle. Je me dis que "toute cette force que je mobilise jour après jour" pour reprendre les mots d'une amie très cher. Tous les obstacles que je trouve sur mon chemin et auxquels je me bats encore aujourd'hui.
Toutes ces heures que je passe à m'occuper d'Elena, ce long combat, pas encore terminé, que nous menons mon mari, Elena, son frère et moi, ne sont pas vain.
Malgré tous, je continuerais à me battre pour toi mon bébé soleil, sans aucun regret, jamais! Je p…