mercredi 19 octobre 2016

L'automne

Voilà déjà les vacances d'automne et le moment pour Elena de faire une pause pour mieux repartir.
Et pour moi l’occasion de faire le point sur ces deux mois très intances.
Un mois de Septembre bien chargé entre ces allers-retours à Lyon, ces 5 rendez-vous par semaine, son attelle de pied qui tient ces promesses pour l’instant. En effet, Elena tombe beaucoup moins grâce à elle.
Et un mois d’octobre tant attendu pour connaître le chemin à tenir pour le futur.

Les efforts fournis ne sont pas vains mais le chemin reste encore long. Elena grandit donc elle communique et nous aide à savoir ce qu’elle ressent. Et en même temps des séquelles de L’AVC qu’on ne pouvait pas encore voir, vu son âge, apparaissent et vont apparaître .

Elena bouge son bras hémiplégique mais « mal », c’est-à-dire qu’elle compense le faite de ne pouvoir l’utiliser par des « mauvaises »postures. Par exemple son poigné n’est jamais droit mais plié. Du coup, nous allons lui faire une nouvelle attelle plus grande prenant son pouce et son poigné avec un renfort pour l’aider à tenir sa main droite et son pouce ouvert.
Nous allons aussi lui faire des injections botuliques afin de détendre son bras beaucoup trop spastique. Ce sont des injections faites dans des muscles bien choisis qui permettrons d’assouplir le bras.
Un corsaire d’assise est envisagé afin de lui permettre de rester bien droite et non de tomber sur le côté gauche lorsqu’elle sera assise. Mais également de l’aider à prendre conscience de son côté hémiplégique.

Ces jambes, elle se tient debout mais également avec une mauvaise posture ce qui fait rentrer les genoux vers l’intérieur . Et son pied en valgus ne l’aide pas. D’où les chutes si elle n’est pas maintenue par ces attelles de pieds.
Elle a tendance à ramener son pied gauche et de ne pas marcher en le pliant.  C’est difficile de l’expliquer avec des mots.
Bref, elle marche et tient debout mais il y a encore du travail à faire. Peut être même une attelle pour la nuit…à voir.

Encore du travail au niveau du « bavage », Elena bave beaucoup, du faite que sa bouche du côté gauche reste un peu ouverte. Alors des massages sont encore à prévoir et peut être un médicament pour l'aider à moins baver mais pour l’instant je suis contre car les effets secondaires ne nous » rassurent »pas.

Son médecin nous a parlé de dyspraxie, une des conséquences de L’AVC mais à voir l’année prochaine car elle est trop petite encore.

Elena évolue bien et il n'est pas question de baisser le rythme de sa rééducation bien au contraire. Beaucoup de travail encore et encore beaucoup de belles  surprises et de de magnifiques réussites .

On y croit !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire