lundi 2 janvier 2017

2017

Mon mari me dit cela fait longtemps que tu n’as pas écris, ça manque, ça me manque. Non pas que je nais rien à dire, non pas moi :)
Je me suis prise au temps qui passe, à regarder ma fille évoluer, me dire que tout est possible. Et surtout à continuer à me renseigner sur sa pathologie, connaitre les futurs démons ( les conséquences encore non arrivées de son AVC ) pour mieux les dompter, les différentes  techniques de rééducation, rencontrer des personnes formidables, faire vivre l’association, faire connaître cette pathologie.
Se fut une année riche en émotions, en rencontres…et ce début d’année 2017 est pour moi l’occasion de faire le point, de regarder tout le travail fourni, d’apprécier les personnes rencontrées, de préparer l’année qui se présente et je me dis que j’ai beaucoup de chance d’être aussi bien entourée pour attaquer cette année .
Des rendez-vous à ne plus en finir et un qui arrive à grands pas, celui des premières injections botuliques d’Elena avec toutes ces promesses et travail que cela demande, ainsi que ces doutes et craintes.
Mais l’heure n’est pas aux doutes mais plutôt aux réjouissances. Elena a réussi à se mettre sur des skis et avoir sa médaille de "piou-piou", je dois avouer que moi et le moniteur avions un doute. Elena à beaucoup chuter, n’acceptait pas que le moniteur touche son côté hémiplégique. On pensait arrêter …et puis la gentillesse de Boris, son moniteur et l’envie d’y arriver d’Elena nous a éblouis. Elle a réussi!
Je devrais le savoir depuis le temps : ma fille ne baisse jamais les bras.
C’est un pas de géant pour elle et de lire la fierté dans son regard et son splendide sourire lors de la remise de sa médaille me donne confiance et courage pour ce début d’année .

C’est sur ce dernier paragraphe que je vous souhaite à tous une année remplie de rêves et d’exploit réussit.

C’est le début d’une année pleine d’espoir où tout est possible !







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire