dimanche 14 février 2016

Regrets...?

On m'a posé une question assez surprenante ces jours-ci : "ne regrettes-tu pas tout ce que tu ne pourras pas faire ou tu ce que tu as perdu pour Elena?"
Je suis resté surprise mais je peux comprendre que l'on puisse se poser cette question.
Il y a tellement de façons de répondre à cette question. Par une autre question par exemple : quelles pertes? Qu'est-ce que je ne pourrais pas faire?

Enceinte, je m'étais préparé à beaucoup de choses. Étant déjà maman, je savais où j'allais "atterrire" puisque cette destination je la connais, je connais les nuits blanches, les pleurs, les premiers sourires...j'étais prête.
Mais jamais, au grand jamais on m'a préparé à avoir un enfant dit "différent".
C'est comme si vous preniez l'avion pour la Grèce et qu'à l'atterrissage le pilote vous annonce "bienvenue en Norvege".
Ce n'était pas prévu dans le programme.
Non, c'est vrai, on ne rêve pas de cette vie. Quand bien même elle est belle.

Et puis, on me donne une clé  qui ouvre la porte de l'avion, la porte d'un monde différent,  rempli de paperasses, de salles d'attente, de diagnostics, de rééducations... et on me dit soit tu reste dans l'avion et tu ne fais rien, soit tu ouvres la porte et tu vas à la découverte de ce nouveau pays.

Moi, nous, avons décidé d'ouvrir cette porte, d'aller découvrir ce pays. Oui, il sera semé d'embûches mais aussi de belles surprises. Mais jamais je me suis demandé si un jour j'aurais des regrets.

Oui, j'ai dû diviser mon temps de travail.
Oui, mon agenda est rempli.
Oui, je suis épuisé....oui, oui, oui....
Oui, ce pays est beau!
Non, pas de regrets.

Quelles pertes? Quels regrets ? De voir s'épanouir ma fille, de l'aider à devenir autonome? De voir à quel point ma famille est devenu plus forte grâce à elle?

Tu m'apportes tellement, tu nous apportes tellement, tellement plus que ce que je te donne, que ce que nous te donnons!
Chaque jour nous avons cette chance que tu nous rappelles à quel point il faut profiter de la vie, profiter des personnes qu'on aime, à quel point elle est belle.
Pour tout cela et bien plus, MERCI!

Je t'aime.
On t'aime.
Je vous aime.

2 commentaires: